.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.

1/8
<  >
capteurs d'ombres
installation visuelle et sonore,  2006-2008

[Gatineau, 2006]
diane morin
(c)Diane Morin
english
cv
en cours
coordonnées
publications/bibliographie
projets
[texte parNicole Gingras]

[texte par Marie-Ève Charron]

[texte par Sylvain Campeau]

[texte par Dan Adler]

(Tiroirs modifiés, fragments d'objets (téléphone antique, machine à écrire et machine à calculer mécanique), circuits de contrôle électroniques, diodes électroluminescentes, haut-parleurs amplifiés, etc.) chacun des tiroirs: 72 cm x 66 cm x  38 cm.

Dans un vaste espace obscur, des tiroirs récupérés et transformés en boîtes lumineuses sont fixés au murs. Sous les tiroirs se déploie un réseau de tuyaux et d’entonnoir de plastique, dans lesquels sont placées des lumières (DELs), connectées à des microcontrôleurs. Ces lumières projettent, sur la partie supérieur des tiroirs, les ombres des objets qui sont placés à l’intérieur (téléphone antique, machine à écrire et machine à calculer mécanique). Parfois ces objets sont animés, parfois ils sont immobiles et les séquences lumineuses créent une illusion de mouvement. Les sons produit par les objets animés, captés par micro-contact, sont amplifiés et diffusés dans l’espace.


[vidéo, Malmö 2008]
[vidéo, Montreal 2008]
[vidéo, Gatineau 2006]